Hyvernat : "Nous pouvons battre n'importe qui"

3 octobre 2013 - 09:04

Entretien avec le joueur et responsable technique de l'US Pont de Beauvoisin

Salut Sandy et merci de répondre à nos questions ! L'US Pont de Beauvoisin vient de réussir un joli parcours en Coupe de France, en atteignant le quatrième tour. Raconte-nous un peu cette épopée.

Je n'ai participé qu'au troisième tour. Le premier tour s'est joué sur le terrain de Vallée Bleue (1ère division, Isère). Nous nous imposons facilement 4-0. Nous nous déplaçons ensuite à Agnin (2ème division, Drôme-Ardèche), petit village vers St Maurice l'Exil. Dans des conditions très difficiles (vent), la qualification fut acquise dans la douleur, avec un petit but de Florian Gaudet en fin de match. Se dresse alors Amancy, équipe habituée aux joutes de la PHR, que nous accueillons au stade Guy Favier. Nous densifions notre milieu de terrain et grâce à un bloc bien en place, face à une équipe abusant de longs ballons, nous n'avons jamais été mis en danger. Nous marquons à la 36ème par l'intermédiaire de Saïd Wasfi. Un petit exploit était en route et nous nous qualifions pour un quatrième tour, une première depuis onze ans. Le tirage nous réserve ensuite Chambéry Foot 73...

... contre qui vous avez opposé une belle résistance. Mais vous avez finalement cédé dans les derniers instants. J'imagine que la déception a dû être grande...

Nous savions à quoi nous attendre car c'est club voisin. De plus, Loïc Martin, qui vient de nous quitter, joue dans cette équipe. C'est un match où chaque équipe a eu ses temps forts. Mais à l'approche du coup de sifflet final, le score est toujours vierge. Les prolongations et une éventuelle séance de tirs aux buts commencent à trotter dans les têtes. D'autant plus qu'à la quatre-vingt quatorzième minute les visiteurs voient rouge suite à un vilain geste. On joue le coup franc et on se dit que l'arbitre va siffler la fin du match, puisqu'il avait annoncé quatre minutes d'arrêts de jeu. Mais les visiteurs dégagent un long ballon sur le côté, débordement, centre et but pour Chambéry Foot 73. C'est la fin de l'aventure et on aurait vraiment aimé poursuivre au moins aux prolongations. C'est donc rageant, mais c'est la magie aussi de la Coupe de France. Maintenant place au championnat avec un déplacement chez qui vous savez...

Revenons au quotidien du club. Après une large victoire difficile à évaluer chez l'AS Grand Arc, Le Pont s'est incliné à domicile face à Cognin Sports. Où situes-tu ton équipe dans ce championnat ?

Je pense que nous assisterons cette année à un championnat à deux vitesses. A nous de prendre le bon wagon. Cognin est vraiment une belle équipe, mais c'est en première mi-temps, alors que nous avions la tête à la coupe, qu'ils ont fait la différence. Malgré un réveil Pontois en seconde période, Cognin alourdira la marque après notre réduction du score. Nous pouvons battre n'importe qui, mais on reste un groupe très jeune. Nous pouvons donc manquer d'expérience ou de constance pour l'instant. Malgré tout, il y a un véritable vivier de jeunes, encadrés par quelques anciens.

A l'image du Val d'Hyères, Le Pont a bien digéré sa descente d'Excellence en finissant en haut de tableau la saison dernière. La montée est-elle un objectif déclaré cette année ?

La montée est bien entendu un objectif déclaré, tout comme l'an passé. Mais nous sommes conscients qu'elle sera très difficile à obtenir, et une défaite à domicile contre Cognin est déjà un gros faux pas.

Votre mercato a été plutôt agité, avec le départ de quelques cadres. Penses-tu que ton équipe s'est renforcée ou amoindrie ?

Nous avons donc perdu notre gardien, mais avons un très bon jeune gardien qui jouait en réserve. Loïc Martin est en revanche bien plus difficile à remplacer. C'était notre métronome. Mais comme je le disais précédemment, nous avons un effectif large et compétitif, peut être un peu jeune... En résumé on se s'est pas amoindri, mais il faut encore attendre pour savoir si on est plus fort.

Mis à part la dernière confrontation entre les deux équipes, les rencontres entre le Val d'Hyères et Le Pont ont toujours été très accrochées. Comment vois-tu le match de dimanche ?

A l'image de toutes les rencontres passées, je pense que le résultat sera serré. Ce sera un match physique, avec beaucoup d'envie de part et d'autre. Les deux équipes ont des absents, personne n'aura d'excuses. Vous aurez l'avantage d'être chez vous, mais nous avons souvent fait de bons résultats sur vos terrains. Ce sera un bon match de Promotion, aux saveurs d'Excellence je pense. Et tout se terminera autour d'une bière ! Sourire

Malgré un départ poussif, Cognin Sports fait partie des favoris pour la montée. Qui vois-tu jouer le haut de tableau ?

Oui, Cognin finira sans nul doute premier ou au pire second. Le FC Chambotte et vous-mêmes faites partie des favoris. J'ai malgré tout des interrogations au sujet de Chambotte, car s'ils continuent avec un tel comportement, cela leur jouera de mauvais tours. C'est dommage car ils disposent du plus gros potentiel. L'US Grignon et nous avons une carte à jouer. L'AF Montmélian jouera les troubles fêtes.

Ton club dispose depuis la saison dernière d'un terrain synthétique flambant neuf. Décris-nous un peu les étapes de ce beau projet.
Nous travaillons dessus depuis quinze ans. Mais au départ, la commune de Savoie souhaitait nous faire un terrain en ghorre (ndlr : stabilisé), que nous avons refusé alors que tous les financements étaient actés. Il y a eu une mise en sommeil pendant sept ou huit ans, et après quelques changement de présidents le projet a revu le jour. Lors des dernières élections municipales, la commune d'Isère a changé de bord politique et est désormais de la même couleur que la commune de Savoie (ndlr : deux communes se nomment Pont de Beauvoisin : une en Isère et une en Savoie. Les deux sont étroitement liées). Les deux villes affichent une envie de travailler des projets communs. Nous sautons alors sur l'occasion, fort d'un effectif qui s'est enrichi au fil des années, d'une labellisation en poche et d'un terrain d'entrainement devenu réellement dangereux. Grâce à des subventions de la FFF, de la Région, du Conseil Général de la Savoie et des deux communes Pontoises, nous obtenons un magnifique outil de travail qui a redonné un élan aux membres du bureau, à bout de souffle. Résultat, le club n'a jamais été aussi dynamique, et attend maintenant avec impatience des résultats sportifs à la hauteur de ses infrastructures.

Tu es également éducateur au sein de ton club. Il semble de plus en plus difficile de pérenniser les effectifs dans les catégories jeunes. Quelles solutions mettez-vous en place afin d'attirer et conserver vos jeunes pousses ?

Nos infrastructures, justement, nous aident tout naturellement. Nous avons aussi créé une entente jeune avec La Bridoire, qui nous permet de grossir les effectifs et de disposer d'un terrain supplémentaire. La labellisation nous a permis de nous structurer administrativement et sportivement. Nous avons des éducateurs formés dans toutes les catégories et nous proposons deux séances par semaine, excepté en U7. Nous misons aussi beaucoup sur la convivialité et notre club house est une véritable force. Récemment, une classe foot a vu le jour au collège privé Jeanne d'Arc et s'est considérablement étoffée cette année (25 enfants). Bien d'autres petits détails, comme un équipement pour tous, un bureau plus important, un comité des fêtes dynamique, des chèques de caution, un recrutement auprès des parents, le site internet ou la communication sur Facebook nous permettent de grossir nos effectifs, mais surtout de fidéliser les enfants. Par exemple, sur quatre-vingt licenciés de l'école de foot l'an passé, seulement douze n'ont pas repris de licence. Cette année, nous sommes déjà à quarante U6 et U7 et trente-cinq U9. On explose enfin...

Sandy Hyvernat

31 ans, marié, deux enfants, éducateur sportif et pompier volontaire

Milieu défensif

Joueur, éducateur (depuis 1999) et responsable technique (depuis 2007) de l'US Pont de Beauvoisin

A joué à : St Jean d'Avellane (38) et au GRAC (38)

 

Commentaires

Eric Hyvernat 3 octobre 2013 22:53

félicitation pour votre très joli parcours en coupe un grand bonjour à tout le club pontois du sud ouest ou je suis votre forum avec passion ricou

BIENVENUE SUR NOTRE SITE

LES DERNIERES NEWS

05/07 | Planning de reprise des Séniors I en ligne