ENTENTE VAL D'HYERES : site officiel du club de foot de VIMINES - footeo

Rencontre avec ....Stephane KASDAN

25 janvier 2012 - 21:30

La présentation du nouveau coach de l'équipe 1 , ses objectifs et ses premières impressions !

 

Peux-tu tout d’abord te présenter ?

   Stéphane Kasdan, né à Paris le 25 mars 1973, je vais donc avoir 39 ans, je suis marié, j’ai deux enfants, une petite fille de 6 ans et un petit gars de 3 ans. Je travaille à la Poste en tant que facteur qualité et j’habite depuis deux ans à Coise.

Ton passé de joueur de foot ?

    J’ai débuté à 5 ans dans un petit club de banlieue parisienne, à Meulan dans les Yvelines où j’ai fait mes « classes » de footballeur jusqu’à mes 13 ans. Ensuite je suis parti à Poissy en cadets puis l’année d’après j’ai découvert les cadets nationaux avec le S.M. Caen. Après une autre expérience en basse-normandie avec Falaise en PH puis DH senior, je suis retourné en région parisienne et plus particulièrement à Poissy où j’ai évolué avec la réserve puis fait mes premières apparitions en D3 national. Puis j’ai été recruté par Versailles qui montait de CFA2 en CFA ou j’ai évolué pendant 5 saisons. Je suivais à côté des études d’éducation physique avec l’université de Paris V et j’ai décroché à cette occasion un titre de champion de France en 1994 face à Rennes. 

Ton parcourt d’entraineur ? 

    J’ai été recruté en emploi-jeune par le club de Meulan en 1999 pour devenir directeur de l’école de foot. J’étais responsable administratif et technique de toutes les catégories, des débutants jusqu’aux U19 ( environ 250 gamins et 30 éducateurs à gérer !!) et à côté je donnais un petit coup de main en tant que joueur à l’équipe sénior. Puis je suis rentré à la Poste, j’ai donc quitter mon travail  au club de Meulan, mais je me suis investi au niveau des seniors et plus particulièrement de l’équipe B dont je suis devenu entraineur-joueur. Malheureusement un grave accident lors d’une rencontre a mis un terme à ma carrière et j’ai ensuite été muté sur la savoie.

 

 Comment es-tu arrivé en Savoie ?

  Tout simplement parce que ma femme qui est chambérienne de naissance a eu du mal à s’acclimater à la région parisienne et à l’éloignement de sa famille. J’ai donc profité d’un concours  interne pour allier promotion plus mobilité géographique pour lui faire ce petit cadeau, que je ne regrette pas non plus, la vie parisienne est bien trop « speed » !!!

Comment as-tu découvert le VDH ?

Par mon collègue de travail, Sébastien « Roux » Pelet qui dirige l’équipe B et avec qui je discute football tous les lundi. C’est grace à lui si je suis là, je lui avais parlé de mon envie de m’investir à nouveau en tant que coach et l’occasion s’étant présentée il a proposé ma candidature aux membres du bureau du VDH.

  Ce que le club t’inspire aux premiers abords ?

 La convivialité, cet esprit famille que l’on ne trouve que dans ces petits clubs champêtres et qui font leur force. D’ailleurs voir le VDH en Excellence en est la preuve. C’est grâce à ce noyau de joueurs, dirigeants et membres du bureau hyper soudé que les résultats sont là.

As-tu été bien acceuilli ?

 Très bien !! Tout d’abord par le bureau pour mon intronisation puis par les joueurs à l’occasion de la confrontation A/B. Bien sûr il va falloir apprendre à se connaitre mais le feeling est bien passé. 

 Ce que tu penses des joueurs à premières vue, leur qualités et défauts ?

 Très bonne question, mais difficile à répondre. En tout cas je n’entrerais pas dans les cas individuels…. Donc l’opposition de samedi a été très instructive à tous les niveaux. Tout d’abord, j’ai trouvé les gars très appliqués et surtout très à l’écoute de ce que je leur disais. Ils ont essayé de mettre en pratique les principes de jeu que je veux leur inculquer et malgré la fatigue d’un match de reprise ça a été plutôt pas mal. Du point de vue de leur qualités,  je dirai qu’ils sont travailleurs, qu’ils ne lâchent rien et j’irai un peu plus loin en disant que les prémices de qualités technique et tactique entrevues me laissent espérer des résultats meilleurs. Quant à leurs défauts, et bien c’est justement ce qui me fait dire que j’ai « entrevue » des qualités techniques et tactique. C'est-à-dire qu’il va falloir gommer tous les gestes superflus et faire preuve davantage de concentration au niveau technique pour limiter le « déchet » et aussi devenir plus joueur tactiquement. En effet ils sont un peu trop spectateurs dans le jeu, ils sont plus dans la réaction que l’action, ce qui tactiquement est nuisible pour l’animation du bloc équipe. Mais, pas de souci, j’ai confiance en ce groupe pour travailler sur les points forts et gommer ses défauts.

 Tes objectifs pour la fin de saison ? 

 Tout d’abord, redonner aux joueurs l’envie et la joie de jouer qui était la leur la saison passée. Nous sommes des amateurs et le foot est notre bouffée d’oxygène alors si on vient au stade pour se prendre la tête et « s’emmerder » sur le terrain, autant rester chez soi !! Donc tout d’abord, s’amuser tous ensemble et ensuite sportivement tout donner pour ne rien regretter. Si on doit se sauver on se sauvera et si on doit descendre c’est que toutes les autres équipes nous étaient vraiment supérieures. Et aussi j’aimerai tenter quelque chose en coupe. C’est une compétition qui peut aider un groupe à se révèler  grâce à ces matchs couperets, donc pourquoi pas un beau parcours dans cette compétition même si l’objectif reste le maintien en championnat. Et puis il y a aussi la montée de la B qui reste possible.

 

    Juste pour finir…

Un dernier petit mot pour saluer tout le travail accompli pendant plusieurs saisons par mon prédécesseur, si le club est arrivé jusque là c’est aussi un peu grâce à lui. Seulement tous les cycles ont une fin, le sien se termine avec le commencement du mien et j’espère avoir autant de réussite que lui. Voilà, bon vent à lui et encore merci pour votre acceuil.

Commentaires

BIENVENUE SUR NOTRE SITE

LES DERNIÈRES NEWS

 

07/11 | Le calendrier des U15 à 8 mis à jour